Nos conseils pour mener un entretien d’embauche quand on n'est pas RH

Après avoir épluché une montagne indigeste de CV toute la nuit, vous tenez enfin votre short-list de candidats ! Maintenant, place aux choses sérieuses : l’entretien d’embauche. Seul hic, votre métier est à des années lumières de celui d’un manager RH ou d’un chasseur de tête et vous ne savez pas comment conduire un entretien… Pas de panique ! On vous a concocté une liste de savants conseils pour devenir un pro du recrutement et trouver LA perle rare.

Se préparer comme un boss

La date de vos premiers entretiens approche à grands pas et vous ressentez une légère appréhension à l’idée de vous retrouver dans le siège du recruteur. Peu habitué à occuper cette place, vous vous posez un milliard de questions : « Comment dois-je me comporter ? Quelles questions posées ? Comment être sûr(e) d’embaucher la bonne personne ? »  

3 astuces pour préparer vos entretiens : 

  1. Relire l’annonce. Cela permet de garder en mémoire toutes les informations concernant le poste, comme : les responsabilités, l’expérience demandée, le salaire et la date de prise de fonction. Grâce à ce travail vous serez plus à l’aise pour présenter le poste et répondre aux questions du candidat.
  1. Analyser la candidature. Décortiquez le CV et la lettre de motivation, en annotant : vos incertitudes, les sujets à aborder et les éléments à approfondir durant l’entretien. Par exemple, il peut être utile de chercher à savoir pourquoi un candidat a eu une période d’inactivité ou pourquoi il est parti 3 mois en Alaska pour élever des huskies (oui, pourquoi ?)
  1. Préparer une liste de questions pour l’entretien. Faites une liste de 5 à 10 questions max, communes à tous les postulants. Ainsi, vous pourrez comparer leurs réponses et plus facilement les départager. En plus, c’est fair-play ! 

Les experts vous le diront : l’objectif principal d’un entretien d’embauche est de percer à jour le candidat. Cela veut dire, découvrir toute la vérité sur sa personnalité, sa motivation et ses compétences. Mais pour y parvenir, encore faut-il poser les bonnes questions ! 

Et puisque l’on parle de questions à poser en entretien, ça tombe bien, on vous a préparé une liste des meilleures questions à poser pour trouver le candidat de vos rêves.

Notre top 6 des questions incontournables :

1. Parlez-moi de votre parcours professionnel

Une question ouverte, parfaite pour démarrer l’entretien et mettre le candidat à l’aise. Bien mieux que « parlez-moi de vous » qui est trop vague et risque de vous faire perdre du temps.

2. Qu'aimez-vous dans ce secteur ?

C’est bien connu : les meilleurs employés sont les plus passionnés. Ainsi, plus le candidat connaît son secteur sur le bout des doigts moins vous risquez de faire une erreur de casting.

3. Quels sont vos échecs et vos réussites professionnels ?

Un « Must ask » si vous cherchez des exemples concrets d’expériences. Pensez à demander quelles mesures il/elle a mis en place pour surmonter ses échecs.

 4. Qu'attendez-vous de ce poste ?

Un classique chez les classiques ! Elle n’en demeure pas moins incontournable car elle permet de mesurer l’enthousiasme et les motivations du candidat pour le poste.

 5. Avec quel genre de personnes aimez-vous travailler ?

Une question cruciale quand on sait que la mauvaise ambiance figure parmi les premières causes de démotivation chez les salariés (Source : Express Live).

 6. Comment vos amis vous décrivent-ils ?

Enfin, sortir un peu du cadre professionnel permet parfois de faire ressortir des compétences ou traits de personnalité insoupçonnés. De quoi enrichir vos impressions sur le candidat !

Enfin, pour exceller dans l’art du questionnement, n’oubliez pas d’allouer un temps de réflexion suffisant à votre interlocuteur, d’écouter attentivement ses réponses et de lui demander de reformuler si vous n’avez pas tout compris. Prêtez aussi attention à son langage corporel ; si vous voyez par exemple qu’il/elle est trop stressé(e), n’hésitez pas à interrompre ou à adapter vos questions pour le/la mettre plus à l’aise.

Répétition générale avant le grand saut

Maintenant que vous avez toutes les cartes en main, place à la répétition générale !

Comme au théâtre, il s’agit de la dernière grande répétition avant le jour J. Un exercice important pour ne rien laisser au hasard, éviter les faux pas et surtout gagner en confiance !

Chut ! La répétition de l’entretien commence…

  • Lever du rideau. A l’entrée sur scène du candidat, offrez-lui un accueil chaleureux, histoire de le mettre à l’aise. Vous pouvez par exemple lui demander s’il a trouvé l’adresse du bureau facilement et s’il souhaiterait boire un café. Puis, installez-vous dans une salle au calme, loin du brouhaha de l’open-space.
  • Prologue. Une fois assis l’un en face de l’autre, commencez par vous présenter et expliquer au candidat la manière dont se déroulera l’entretien : « Si cela vous convient, je vais d’abord vous posez quelques questions sur vous puis je vous parlerai plus en détail du poste. N’hésitez pas à intervenir pour me poser des questions. »
  • Coup de projecteur sur le candidat. C’est le moment de dégainer vos questions pour apprendre à connaître le candidat. Surtout, laissez-le s’exprimer, c’est son moment de briller ! Mais n’hésitez pas à lui demander de répéter ou préciser certains points. Prenez aussi quelques notes pour vous souvenir de ses réponses.
  • Tirade du recruteur. A vous maintenant de prendre la parole ! Présentez et essayez de mettre en avant le poste ainsi que l’entreprise, sans pour autant mentir. Pensez aussi à évoquer les aspects pratiques comme la rémunération ou les horaires de travail. 
  • Dénouement et rideau de fin. Clôturez l’entretien en résumant brièvement ce qui a été dit, en vérifiant que vous avez toutes les informations nécessaires et en précisant les suites de l’entretien (ex : délai de réponse, deuxième entretien). Si vous avez eu un coup de cœur, vous pouvez proposer au candidat de faire un petit tour des bureaux et de rencontrer quelques collaborateurs avant de partir.

Un dernier petit conseil pour la route : soyez vous-même ! Selon un livre blanc du cabinet de recrutement Robert Walters, 54% des candidats estiment que la personnalité du recruteur est un facteur déterminant dans l’opinion qu’ils se font de l’entreprise. 

Les Do et Don’t à retenir pour recruter comme un pro :

Do

  • Reformulez pour être sûr(e) d'avoir bien compris les propos du candidat
  • Laissez-le poser des questions, cela vous renseignera sur ses attentes réelles
  • Gardez le contrôle sur la discussion et, si besoin, recentrez-la sur le sujet principal
  • Prenez quelques notes pour les relire au calme après l’entretien
  • Fixez-vous une deadline pour répondre aux candidats (ex : une semaine au plus)

Don’t

  • Ne jugez pas trop hâtivement, attendez la fin de l’entretien pour vous faire une opinion
  • Ne déstabilisez pas le candidat en lui posant des questions farfelues ou casse-têtes
  • Ne posez pas de questions discriminatoires (ex : état de santé ou situation familiale)
  • Ne vous laissez pas déborder par un candidat trop bavard
  • Ne monopolisez pas le temps de parole 

Voilà, vous êtes fin prêt à mener vos entretiens. On n’a plus qu’à vous souhaiter bonne chance et surtout de trouver votre oiseau rare !

Suivez Welcome to the Jungle sur Facebook Recruiters pour voir apparaître chaque jour nos meilleurs articles sur votre timeline !

Rédaction : Claire Kadjar

Photos : WTTJ

Get our next HR articles straight to your inbox!

Get our next HR articles straight to your inbox!