Créer un blog RH : le guide en 10 points clés

Ce n’est pas un scoop, la stratégie de contenu est sur toutes les roadmaps des entreprises. Auparavant, périmètre réservé à la communication et au marketing, le brand content s’est infusé dans la sphère RH depuis l’émergence du marketing RH. L’enjeu : mettre en valeur le capital humain d’une organisation pour améliorer son image, mieux recruter et attirer les talents. La création d’un blog RH est donc devenu un outil incontournable pour positionner son Employer Value Proposition (EVP), valoriser ainsi sa marque employeur en exposant ses valeurs et sa culture. Quelques chiffres :

  • 95% des candidats se renseignent sur le web à propos de leur futur employeur,
  • Si votre entreprise a mauvaise e-réputation, la chute du taux de postulants atteindrait 10% selon l’étude Stepstone

Alors, le blog RH ou « carrière », un must have en 2018 ? Vous en êtes convaincu mais n’êtes ni rédacteur en chef, ni blogueur ? Pas de panique, la réussite de cette vitrine RH repose surtout sur une bonne organisation et 10 essentiels à respecter.  

1. Définir ses objectifs : commencer par votre « why »

Positionnez votre blog pour en faire un outil stratégique de l’entreprise et éviter l’effet « gadget ». Pour cela, posez-vous la question des objectifs RH que vous adressez :

  • Asseoir une expertise et une légitimité sur un secteur, un corps de métier ou une expertise particulière.
  • Booster votre marque employeur : véritable vitrine de l’entreprise, un blog offre une prise de parole libre sur les sujets stratégiques (RSE, mobilité, métier, culture, valeur…)
  • Attirer les talents, créer un vivier de candidats et recruter : avec une stratégie d’inbound recruiting bien cadrée, un blog peut devenir un véritable canal d’acquisition.

2. Choisir son support : où créer votre blog ? 

Question opérationnelle, mais absolument nécessaire, il faut choisir où créer votre blog RH : sur votre site carrière, corporate ou à part ? En fonction de votre objectif, le blog sera soit : 

  • Adossé à la page carrière pour créer un canal d'acquisition, on sera plus dans une logique de recrutement 
  • Ou positionné sur le site corporate dans une logique de marque employeur
  • Soit totalement à part quand il s’agit de se positionner sur une expertise particulière. L’objectif est de créer des « cocons sémantiques » sur un secteur plus facilement repérable par les algorithmes Google (autour d’un mot-clé et de champs sémantiques).

Bonnes pratiques : Il est très facile de construire un blog clé-en-main sur des « technos » telles que WordPress. Certaines entreprises utilisent également des plateformes ou réseaux tels que Medium. En profitant de la force de frappe du réseau et du référencement Google, la visibilité est plus grande (Voir le compte de la start-up BloomatWork). 

3. Pour qui écrivez-vous ? Créer son persona 

La règle d’or est  « d’être cohérent et ne pas multiplier les cibles » insiste Olivier Gutierrez, Responsable pôle éditorial au sein de l’agence ParlonsRH, spécialisée en marketing RH.  Pour cela, imaginez vos personae : il s'agit d'un ou plusieurs personnages fictifs qui représentent votre cible afin d’en analyser les comportements, les motivations et les aspirations profondes. Très important dans une logique d’attractivité des Millennials. 

4. Construire sa ligne éditoriale : quels messages souhaitez-vous faire passer ? 

C’est en quelque sorte le « handbook » de référence du style, des thématiques et du rubriquage des articles. Quelques questions de cadrage :  

  • Quel est le ton employé ? 
  • Quel type de vocabulaire utilisez-vous ? Peut-être des mots sont-ils à proscrire (anglicisme…) ? Ou à mettre en avant (mots-clés, sémantiques…) ? 
  • Quels styles souhaitez-vous adopter ? Informatif, descriptif, humoristique ? 
  • Quels sujets allez-vous traiter et comment les organiser ? 

Bonnes pratiques : O. Gutierrez propose trois grands types de publications RH qui fonctionnent bien : 

  • Focus sur les métiers  : présenter les métiers de l’entreprise, expliquer leur rôle dans l’organigramme et leur impact. 
  • Valoriser les initiatives RH :  montrer ce qui est fait en termes de conditions de travail, QVT ou RSE, d’expérience collaborateur (onboarding, formation, mobilité…)
  • Immersion dans la culture d’entreprise : présenter, sans surenchères, les valeurs et la vie au sein de l’entreprise (flexibilité, espaces, services…)

5. Réaliser une stratégie de contenu : misez sur la variété  

Il faut absolument varier vos contenus pour adresser différentes typologies de publics : vidéo, article de type interview, article de fond, témoignage de vos équipes, du DG, reportage photos sur vos locaux, dossier, fiches-conseils, infographie, podcast

Cet arsenal de contenus ne doit pas éluder la nécessité d’un cadrage des formats.  Ceci implique : 

  • Un calibrage et un formatage de chaque type de contenu : combien de mots, durée des vidéos, des podcasts, titrage, typographie (police, taille…) ?   
  • Une qualité absolue des contenus : l’orthographe et la structure des articles doivent être impeccables. 

Bonnes pratiques : Créer des liens entre vos différents articles et pages afin de créer des canaux de conversion. 

  • Pour booster le recrutement, faîtes le lien avec vos annonces de postes grâce à des call-to-action. Pensez à une éditorialisation des offres d’emploi pour les rendre attractives. 
  • Pour valoriser la marque employeur, optez pour des liens sur des pages plus corporate du site. 

6. Bien choisir ses rédacteurs : créer votre pôle rédactionnel 

  • Identifiez les rédacteurs en interne (expert métier, service communication, RH) mais aussi en externe (experts reconnus sur les sujets que vous abordez, rédacteurs freelances
  • Mettez en place et partagez un processus clair de réalisation : à qui envoyer les articles ? Qui relie les articles ? Qui les formatent sur le blog ? Les deadlines ?  

Bonnes pratiques : il faut différencier les contributeurs des rédacteurs. En effet, un CEO qui parle, des collaborateurs qui témoignent ou des auteurs qui apportent leur vision sur un sujet signent les articles mais ne les rédigent pas forcément. Pourtant ils sont indispensables à votre légitimité.

7. Créer de l’interaction et des échanges 

  • Un blog RH doit être ouvert aux commentaires pour permettre aux candidats ou prospects de réagir aux publications. Vitrine de vos valeurs, votre rôle sera de répondre à tous les commentaires, même les moins sympas. 
  • Tentez le « guest blogging » : en Français un « post invité » qui consiste à rédiger et publier des articles sur le blog d’une autre entreprise ou d’un partenaire du même secteur. Et inversement. Le but : générer de nouveaux visiteurs déjà qualifiés. 

8. Générer de la viralité sur les réseaux sociaux  

La stratégie « social media » est indissociable d’une stratégie de content. Partager vos contenus sur les réseaux sociaux : 

  • Identifiez les réseaux en fonction de vos cibles : Facebook, Twitter, Snapchat, Linkedin… Certaines entreprises créent des pages carrières dédiées pour partager du contenu RH. Ex : BNP-Paribas 
  • Favorisez la proximité avec les candidats : organisez des sessions de questions-réponses autour d’un article, d’un thème ou d’un métier… en synchrone (live Facebook) ou asynchrone (posez une question sur Linkedin)  

Bonnes pratiques : Les réseaux sociaux ne se limitent pas aux comptes de l’entreprise. Les campagnes « d’employee Advocacy » s’appuient sur ceux de leurs salariés. Compliqué à orchestrer ? Des outils comme Buffer ou Hootsuite vous permettent de tout planifier.

9. Planifiez vos diffusions 

  • Il est primordial pour votre référencement d’adopter un rythme de publication régulier, a minima quatre à cinq fois par mois. Créez un calendrier de parution avec des récurrences pour créer une habitude de lecture auprès de votre cible. 
  • Afin de générer du trafic, vous pouvez également encapsuler vos contenus au sein d’une newsletter récapitulative hebdomadaire ou mensuelle. Quels outils ? Mailchimp ou Sendinblue.

Bonnes pratiques : L’année est remplie d’événements récurrents qu’il faut intégrer dans votre calendrier éditorial : on parle de Marronnier. Véritable outil au service de l’organisation éditoriale, il est facteur d’engagement auprès des lecteurs. Ici encore, les publications sont planifiables à l’avance sur WordPress. 

10. Piloter son blog  : mesurez votre impact éditorial 

  • Identifiez vos indicateurs de suivis opérationnels : 
    • Le nombre de visites, de pages vues, de rétroliens, de partages sur les réseaux sociaux...
    • Pour cela, outillez-vous : les équipes marketing ou communication sont déjà surement équipées d’outils tels que Google analytics. Appuyez-vous sur leur expertise. 
  • Définissez également vos KPI RH : le nombre de candidatures spontanées ? Le taux de transformation vers une embauche ? Le délai ou le coût d’embauche ? Le turn-over ? 


En effectuant ces 10 étapes, vous venez de créer votre carte d’identité éditoriale. Plus communément appelée charte éditoriale, ce document de référence permet de définir le cadre exhaustif de vos contenus et garantit leur homogénéité.

Besoin d’inspiration ? Voici le top 5 des blogs RH sélectionnés par ParlonsRH :

Suivez Welcome to the Jungle sur Facebook Recruiters pour recevoir chaque jour nos meilleurs articles dans votre timeline !

Rédaction : Laure Girardot

Photo : WTTJ


Get our next HR articles straight to your inbox!

Get our next HR articles straight to your inbox!