Comment attirer les talents via les réseaux sociaux ?

Cher recruteur,

Je t’écris d'un petit village du Sud-Ouest où il fait bon vivre et où le soleil ne se cache jamais bien longtemps.

Je t’écris pour te parler d'un sujet crucial pour les entreprises : la nécessité d’attirer les talents via les réseaux sociaux.

  • « Le nerf de la guerre, aujourd'hui, c'est le recrutement », entend-on partout.
  • « Ah, mais ma bonne dame si vous saviez comment il est difficile d'attirer les talents de nos jours ! »

Or ce matin en regardant le va et vient gourmand des abeilles autour du pot de miel j’ai pensé (vas savoir comment et pourquoi) que cette image du pot de miel aimantant irrésistiblement les abeilles devrait être « la parfaite métaphore » de l’effet des réseaux sociaux sur les pépites du marché du travail.

Une histoire de réseau

Tu le sais sûrement déjà mais aujourd'hui les réseaux sociaux comme LinkedIn, Facebook Twitter, Instagram etc., sont un levier important pour se faire connaître mais aussi pour attirer les futurs talents dans ton entreprise.

Pour Géraldine Rieucau, maître de conférence à l'université Paris VIII et chercheuse associée au centre d'études de l'emploi, 

il a toujours été question de réseau dans la recherche d'emploi. La différence aujourd'hui, est que le réseau se constitue sur le numérique.

Ainsi, cher recruteur, dans les prochaines lignes, sans plus attendre, tu trouveras quelques idées pour que tes réseaux sociaux soient des pots de miel où gourmand(e)s viennent y butiner tes futur(e)s travailleurs/ travailleuses !

Postulat de base : Connais-toi, toi-même !

« Connais-toi, toi-même » conseillait habillement Socrate.

Décidemment la philosophie grecque est intemporelle car quoi de plus évident que de bien se connaître si l’on veut être en mesure de communiquer sur soi.

Les réseaux sociaux sont la vitrine digitale de l’entreprise sur le monde.

Eh oui, j’ai bien dit « sur le monde » car à l’ère de la communication numérique, il nous est désormais offert de nous faire connaitre d’un bout et d’autre de la planète.

De plus, les cibles des réseaux sociaux sont multiples : candidats, jeunes diplômés, collaborateurs, pouvoirs publics, clients, investisseurs …

Alors avant de communiquer à tout va, avant de faire la roue tel un paon cherchant à se rendre attrayant, l’enjeu immense est de déterminer un positionnement. L’entreprise doit savoir précisément, pourquoi et sur quoi elle souhaite communiquer.

Et pour avoir les idées claires, encore faut-il, au préalable, avoir déterminé quelle est l’âme de ta ruche ? Quelles sont ses valeurs ? Comment se différencient-t-elles de ses concurrentes ? Qui est la tribu qui la compose ? etc.

Ce sont toutes ces questions, et bien d’autres, qui permettent d’apprécier une culture d’entreprise, essentielle à la création et la mise en œuvre de ta marque employeur.

Plaît-il ?

La marque employeur, le mot magique !

Agnès DURONI, pionnière et experte de la marque employeur, définit celle-ci comme étant

 la réunion de quatre dimensions : l’attractivité (Capacité à attirer et à recruter des candidats), la réputation (Perception ou opinion que le public (au sens large) a de l’entreprise), l’engagement des salariés (Implication, motivation, « contrat » des salariés), et la différenciation (Ensemble d’actions et d’éléments permettant à l’entreprise de se différencier par rapport à ses concurrents). 

Ce sont ces éléments que l’entreprise va partager avec son écosystème, notamment via ses réseaux sociaux, et qui lui permettront d’être un pot de miel aimantant les talents qui gravitent autour.


Quel réseau pour quel type de société ?

Maintenant que tu as une idée plus précise de ce que tu vas dire, reste à déterminer sur quels réseaux tu vas communiquer.

Et de nouveau, la question est cruciale.

En fonction du secteur d’activité, de l’image que l’on souhaite donner à l’entreprise, des talents qu’on espère attirer, certains réseaux sociaux seront ou non à privilégier.


Quelques grandes règles sont ainsi à avoir en tête.

LinkedIn : Partager votre actualité et vos offres d’emploi

LinkedIn est le grand incontournable. Il est le réseau social professionnel par excellence, en France mais également dans le monde entier !

De nos jours, il est vivement conseillé à une entreprise d’y avoir une page employeur actualisée, fascinante, alléchante, captivante… Cette page permettra de fournir régulièrement les informations clés de l’entreprise mais aussi de publier ses besoins en recrutement et de les faire « aimer » et « partager » par les membres de son réseau.

Le ton sur LinkedIn est sérieux, technique tout en restant accessible et marketing.

LinkedIn Recruteur est également un outil remarquablement efficace pour diffuser très largement une offre d’emploi.


Facebook & Twitter : les clés de voûte de la marque employeur

Aujourd’hui, d’un point de vue professionnel, Facebook comme Twitter servent surtout à développer la marque-employeur d’une entreprise.

On y publie ainsi des informations officielles telles que la présence de l’entreprise sur les salons, des infographies, les chiffres et données à mettre en valeur mais également les photos du dernier afterwork, la photo des locaux, on y organise des jeux-concours… Le ton de ces réseaux est léger et convivial.

Une présence sur Facebook et Twitter aide l’entreprise à se faire connaitre auprès de tous ceux qui n’auraient pas de profil sur LinkedIn et fédère les talents (futurs, actuels ou anciens) par la création d’une communauté « d’amis » ou de « followers » autour de l’entreprise.

Sur Facebook comme sur Twitter, mets en lumière les valeurs de ton entreprise, ses engagements, laisse bourdonner tes collaborateurs afin d’en faire les ambassadeurs de ta « ruche ».

Récemment, Facebook s’est doté d’une fonction Emploi offrant la possibilité à ses membres d’indiquer leur profession et leur acceptation ou non, à être contactés par des recruteurs.


Pour les moins de 25 ans : Snapchat et Instagram

D’après le cabinet de recrutement DigitalRecruters « Si vous souhaitez recruter des candidats issus de la génération Y, LinkedIn, Twitter et Facebook feront l’affaire. Néanmoins, pour les candidats de la génération X et ceux qui suivent, de nouveaux réseaux sociaux sont en train d’émerger et sont plébiscités au détriment des réseaux sociaux historiques. »

Pour attirer le talent tout jeune, tout neuf, il va donc falloir retravailler les ingrédients de ton miel !

Tout d’abord, fais butiner ces jeunes talents sur Instagram. Cette application permet de communiquer par le biais d’images et de vidéos, supports particulièrement appréciés par la jeune génération.

Pour les candidats de la génération X et ceux qui suivent, de nouveaux réseaux sociaux sont en train d’émerger et sont plébiscités au détriment des réseaux sociaux historiques.

En fonction du secteur d’activité de l’entreprise, Instagram peut être une manière efficace et ludique de développer sa marque employeur. Son utilisation est incontournable dans le domaine de la mode, de la beauté, de l’art et de la nourriture où les visuels sont privilégiés. Et cerise sur le gâteau : Instagram est un autre moyen d’informer les petites « abeilles » des postes à pourvoir au sein de ta ruche.

Enfin, Snapchat, dit « Snap » pour les intimes, est une plateforme plutôt originale permettant de diffuser des contenus divers et variés : vidéos, photos etc. dont la grande singularité est qu’ils sont éphémères. Le principe de Snap se résume en une phrase « on me voit, on me voit plus » en référence à la célèbre réplique de Cartapus dans Astérix et Obélix Mission Cléopâtre. Révise tes classiques !


Ça marche à tous les coups !

Quoiqu’il en soit, et c’est vrai pour tous les réseaux sociaux, ton devoir, si tu l’acceptes, est de créer régulièrement des contenus tout simplement géniaux. Tu dois créer la légende de ton entreprise. En effet, avoir un story telling réel et cohérent rend l’entreprise sympathique et donc plus attrayante pour les talents.

Un contenu accrocheur et facile à partager par tes collaborateurs est une publicité sans pareil pour ton entreprise !

De même, la fréquence de tes publications positionne ta ruche sur les différents fils d’actualité, créant un sentiment d’habitude et imprimant le nom et l’esprit de ton entreprise dans l’inconscient de chacun.


Et pour enfoncer le clou : quelques témoignages.

Malika Bouchehioua, directrice des ressources humaines et des relations sociales de la Direction du réseau logistique courrier du groupe La Poste constate que les réseaux sociaux « offrent une force de frappe extrêmement rapide qui convient bien aux candidats de la génération Y fonctionnant à l’instantané. »

Jean-Christophe Trastour, directeur des ressources humaines chez Jones Lang LaSalle, remarque que « Les collaborateurs en poste ont un usage débridé des réseaux sociaux. Lorsque nous publions les résultats de notre entreprise en interne, ils les partagent ensuite à leur réseau. C’est cette puissance du relai de nos collaborateurs qui nous encourage à développer notre politique de cooptation. »


Voilà, j’espère, cher recruteur, t’avoir donné envie de mettre à profit tes réseaux sociaux afin qu’ils soient un pot de miel à talents.

A toi de jouer pour rendre ta « ruche » appétissante.


CIAO CIAO.


Suivez Welcome to the Jungle sur Facebook Recruiters pour recevoir chaque jour nos meilleurs articles dans votre timeline !

Rédaction : Ségolène Delamotte

Illustration : WTTJ

Get our next HR articles straight to your inbox!

Get our next HR articles straight to your inbox!